Le wok est une sorte de poêle utilisée dans la cuisine chinoise et caractérisée par une forme hémisphérique et un diamètre qui peut varier de 24 à 80 cm. Il était à l’origine en fer ou en fonte et n’avait pas de partie inférieure plate. Dans la cuisine moderne, il s’est répandu avec un petit fond plat, nécessaire pour que cette casserole particulière s’adapte aux sources de cuisson traditionnelles. Le wok a été inventé dans la campagne asiatique il y a environ 2000 ans par certains forgerons chinois ou d’autres personnes originaires d’Asie du Sud-Est, une théorie soutenue par la diffusion de cette casserole dans toute l’Asie du Sud. Si les modèles, la forme et le design du wok évoluent constamment, il y a une caractéristique qui est restée inchangée au fil des ans : la lourdeur. C’est précisément cette qualité particulière du wok qui lui permet de conserver la chaleur plus longtemps qu’un pot normal.

Le wok – application et utilisations

Le wok est utilisé dans la cuisine chinoise pour pratiquement tous les types de cuisson : de la friture classique et du brunissage à la cuisson à la vapeur et à l’épaississement des sauces. Ce n’est pas un hasard si “Wok” en chinois cantonnais signifie “marmite”, ce qui témoigne de sa grande polyvalence. Même les woks modernes à fond plat ou évasés sont des outils extrêmement polyvalents capables de gérer de nombreux types de cuisson, mais ils restent idéaux lorsqu’il s’agit de cuisson dynamique par saut ou de cuisson particulièrement violente.

Le wok – les meilleurs matériaux

Comme nous l’avons dit, les premiers wok produits étaient en fer ou en fonte. Aujourd’hui, étant donné la nature lourde de cette marmite, on ne produit plus de fonte, mais on préfère des matériaux ayant un poids spécifique plus faible, le wok en aluminium nu ou sa version antiadhésive est très populaire. Aujourd’hui encore, on peut trouver plusieurs woks en fer sur le marché, étant donné la capacité du matériau à maintenir la chaleur pendant longtemps.