Si vous disposez d’un petit atelier équipé et pouvez compter sur un bon stock de matériaux recyclés, selon les circonstances il peut être plus ou moins avantageux d’essayer pour les recycler en vue de la création d’une scie à table. La procédure la plus simple, parmi les différentes options possibles, consiste à adapter une scie circulaire normale à une structure fixe. Pour cette dernière, il est possible d’utiliser des profils en acier pour la structure de support de base, mais dans ce cas, il faudra envisager l’utilisation d’une machine à souder, tandis que si vous avez la possibilité de récupérer une caisse industrielle, vous pouvez vous passer d’autres équipements. En utilisant la caisse industrielle comme base, il suffira donc d’obtenir une table en bois solide capable de couvrir au moins trois côtés de la caisse. Il suffit alors de prendre les mesures nécessaires et de percer un trou sur la table à l’aide de la scie circulaire elle-même, puis de la façonner de manière à permettre à la lame de dépasser de sa surface et de pouvoir l’incliner de 45 degrés, de manière à effectuer des coupes tant perpendiculaires qu’angulaires. Une fois le trou percé, il suffit de fixer la scie circulaire en boulonnant le plateau à la table, de le retourner et de le placer sur le boîtier, en prenant soin de laisser un des côtés découvert sur 15-20 cm. De cette façon, vous laisserez suffisamment d’espace pour le passage du câble électrique, vous pouvez également utiliser l’espace mort du boîtier comme réceptacle pour l’élimination rapide des déchets de coupe. Pour créer le guide de coupe, il suffit toutefois de superposer sur la table d’autres morceaux de bois coupés et façonnés aux dimensions du boîtier. Le guide doit avoir une largeur d’environ 20 cm mais être plus long que la table, de sorte que vous puissiez ajouter les morceaux nécessaires pour le maintenir en place et, en même temps, le laisser libre de glisser pour s’adapter à la taille du morceau à couper. Une généreuse pulvérisation de silicone sur la surface supérieure de la table et sur la surface inférieure du guide, avant de le fixer, aidera le guide à glisser plus facilement et plus efficacement.

Quelle longueur dois-je choisir pour la scie électrique ?

Le facteur longueur doit être évalué en fonction de l’usage que l’on en fera. Sa longueur varie de 15 à plus de 40 cm. Le premier type permet une plus grande maniabilité, tandis que le second convient à ceux qui doivent couper des objets de plus grand diamètre. La longueur de la lame dépend fortement de la puissance délivrée, une puissance plus importante permet d’alimenter des lames plus longues. Il est important de rappeler aux moins expérimentés que si le but est la simple taille du jardin, il est toujours préférable de se tourner vers des tronçonneuses télescopiques pour la taille, plus adaptées au but recherché.

Quelle est la puissance idéale et maximale d’une scie électrique ?

La puissance, qui se mesure en watts, peut aller de 1600 à 2200 W. Cette puissance affecte la vitesse de la lame et est directement proportionnelle à la longueur de la lame, et une scie électrique de 2000 W peut être comparée à une scie à moteur. Nous avons déjà vu dans un test précédent comment les tronçonneuses Husqvarna sont particulièrement performantes à cet égard.