Jusqu’à l’âge où l’enfant est considéré comme un nourrisson (3-4 mois), la position face à l’adulte est toujours indiquée, car la position frontale et posturale est inadéquate tant sur le plan anatomique (non respect de la courbure physiologique de la colonne vertébrale) que sur le plan psycho relationnel (excès de stimuli reçus par l’enfant sans possibilité de se défendre). Par la suite, le choix de la position est variable et dépend La règle générale est de toujours observer et de se laisser guider : s’il y a un excès d’expériences extérieures difficiles à gérer, nous comprendrons à partir des signaux de stress qui nous seront transmis par son comportement. Il faut souligner que la “culture du portage” n’est pas encore très répandue. Sur le territoire italien, il existe plusieurs écoles de formation pour les instructeurs/instructeurs qui sont dignes de confiance pour apprendre à porter la ceinture porte-bébé et comment la porter en respectant la physiologie des parents et de l’enfant. À cet égard, nous tenons à souligner la réalité de formation de “Portare i Piccoli”. Ce sont des experts sur lesquels on peut compter pour choisir le produit à acheter, en gardant toujours à l’esprit le caractère unique de chaque couple parent-enfant et l’impossibilité de reconnaître un support qui puisse être valable pour tous. A chacun son truc, donc.

Pansement porte-bébé : lequel choisir ?

L’immensité des supports sur le marché est telle qu’elle sème la confusion chez ceux qui veulent aborder cette “nouveauté”. En outre, les informations fournies sont souvent falsifiées dans le seul but de vendre le produit, alors quel porte-bébé ou support devrais-je choisir ? En attendant, nous faisons la distinction entre les supports “non structurés” et les supports “structurés”. La première catégorie comprend les porte-bébés longs, courts et élastiques, tandis que la deuxième catégorie comprend les porte-bébés. Il y a aussi la catégorie des “semi-structurés”, parmi lesquels nous incluons le Mei Tai déjà mentionné. Quel que soit le choix, il faut garder à l’esprit certaines caractéristiques essentielles : respect de la physiologie, sécurité dans le transport, liberté de mouvement pour le parent, produits exempts de substances nocives, dans le respect de l’homme et de l’environnement.

Pansement pour bébé

Il est également important de tenir compte de l’âge de l’enfant. Par exemple, quel est le support ou la bande qui convient au nouveau-né ? Dans ce cas, le produit doit garantir un confinement et un excellent soutien de la colonne vertébrale et, surtout, de la tête, tout en permettant au bébé de garder ses jambes d’abord en forme de “grenouille”, puis en position assise. C’est pourquoi il est préférable de choisir, dans le cas du nouveau-né, une longue bande porte-bébé qui permet des fixations multicouches. Nous voyons maintenant ci-dessous une série de supports non structurés à utiliser.