Le choix d’un instrument d’observation adapté à nos besoins s’avère parfois très difficile et complexe : les jumelles sont les plus polyvalentes, transportables et faciles à utiliser, il existe des dizaines de modèles différents de jumelles et les distinguer est compliqué, aussi sommes-nous à votre entière disposition pour des informations ou des tests dans notre magasin de via IV Novembre 103 à Giussano (MB) – Pour plus de détails, voir la section “Où nous sommes”. Il existe des jumelles de toutes les tailles, les poids et les tailles ; même si apparemment elles sont très similaires en termes de poids et d’esthétique, deux jumelles peuvent présenter d’énormes différences de qualité et de performances, dues en grande partie à la qualité des lentilles et de la mécanique.Artesky dans sa boutique n’a sélectionné que les meilleures marques et produits à proposer aux amateurs.

Que signifient les chiffres sur les jumelles ?

Les chiffres gravés sur une paire de jumelles, par exemple 8×32, signifient que les jumelles en question ont 8 grossissements, c’est-à-dire que nous pouvons voir l’objet encadré 8 fois plus près, tandis que 32 signifie le diamètre de l’instrument optique. En général, les jumelles ont un grossissement de 4 à 25 et un diamètre d’objectif de 20 à 100 mm ; différentes combinaisons de ces caractéristiques donnent des jumelles différentes pour différents usages. La lentille la plus proche de l’œil est appelée oculaire, tandis que l’anneau en caoutchouc ou en métal sur lequel on place l’œil est appelé coque.

Les jumelles sont-elles toutes identiques en interne ?

Non, il existe deux grands types de jumelles qui diffèrent selon le système d’inversion interne utilisé.l’image observée est inversée dans les jumelles, le système d’inversion se charge de la redresser et de l’offrir à nouveau aux yeux ; le système est constitué de prismes dans lesquels la lumière est redressée.les jumelles classiques sont faites de prismes de poireaux, l’instrument a une forme agrandie et plus volumineuse par rapport aux jumelles plus modernes.

Les jumelles les plus récentes sont celles à prismes en toit, ce qui donne une forme plus allongée et plus élancée à l’instrument. Le système de prismes de Porro est beaucoup plus simple dans sa construction, tandis que le système “en toit” est plus complexe et nécessite une plus grande précision dans l’alignement du système optique.